332 – La fin de quart

Est-on le matin, le soir ? je ne sais plus.

Le temps passe trop vite. Les horaires sont décalés, les repères aussi. Le poids de la journée se fait sentir sur mes épaules.

Heureusement que nos géants sont plus costauds.

Aller, viens Milou, on rentre, on va se coucher.

332 – La fin de quart

Laisser un commentaire