247 – La terre brĂ»le đŸ”„

Les temps sont trompeurs.

Il fait beau, frais, il pleut, il vente… dans la mĂȘme journĂ©e, comme une impression de normalitĂ©, de « normandisme ».

Et pourtant, la terre brûle. Nous la consumons chaque jour, petit à petit, ou dans de petits brasiers ou de grands incendies.
Mais pourquoi ? Dans l’intĂ©rĂȘt de qui ? Surement pas le notre, ni le votre 😱

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *